Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De Fils en Dentelles et Broderies
  • De Fils en Dentelles et Broderies
  • : "De Fils en Dentelles", née en 2005 fait découvrir et partager la passion de la dentelle, transmettre le savoir dentellier afin de sauvegarder ce patrimoine culturel : Torchon, Cluny, Danoise, Bayeux, Craponne, Lille.... Nous partageons aussi les passions personnelles de nos adhérentes : cartonnage, broderie traditionnelle, tapisserie à l'aiguille... et broderie Japonaise, ou « Nuido » Ainsi, depuis 2011, notre association se nomme : De fils en Dentelles et Broderies
  • Contact

Nos stages ouverts à tous

    Saison 2016- 2017

Cours au Centre Culturel Paul Eluard

14550 Blainville sur Orne

    Dentelle aux fuseaux

(Torchon, Cluny, Craponne, Danoise,

 Bayeux, Blonde de Caen)

  Mardi : 13H30 - 19H

Mercredi : 14H00 - 17H30

Jeudi : 14H00 - 17H30

 

 Possibilité de stage de 3 jours

dans l’année.

 

 

  Broderie Traditionnelle Japonaise

  Cours bimensuels à l’année :

Vendredi : 13h30 à 16h30 

 

 Stage de Broderie Japonaise « Nuido »

4 jours  Possibilité de fractionner le stage en

    2x2 jours

 Stage d’initiation à la Broderie Japonaise

 3 jours

 Prêt du matériel (métier, aiguille) pendant le stage

Tarifs donnés en nous contactant :

Contactez-nous au 02 31 95 46 13 !

Recherche

Tous à vos agendas !

    "De Fils en Dentelles et Broderies" vous propose des stages de Broderie japonaise.

Il est néanmoins possible de venir toute l'année ! (hors vacances scolaires). Le matin, vous serez seul(e) avec notre professeur et l'après-midi, vous serez intégré(e) au groupe des autres stagiaires. N'hésitez pas à nous téléphoner pour en savoir plus ! 

28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 07:39

Ce napperon en dentelle craponne est inspiré d'un modèle ancien. Il a été réalisé tout en soie d'Alger par Madeleine. Si Madeleine a utilisé 80 fuseaux pour les côtés de l'ouvrage, elle a dû doubler ce nombre pour passer les angles, sans compter les deux paires de fuseaux de cordon... mais quelle réussite !

Mémoire
Repost 0
Published by defilsendentelles - dans dentelle de Craponne
commenter cet article
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 08:30

ERRATUM : "Rendons à César ce qui lui appartient !" C'est Nicole GdR qui a exécuté cet ouvrage et non Jeanine ! Avec toutes mes excuses....

Ce bel ouvrage de 56 cm de côté a été réalisé par Jeanine Nicole GdR : on y retrouve une multitude de points de dentelle, que notre dentellière a exécutés avec 54 fuseaux.

Cette "ammonite cubiste" est une création de Jeanine Duisit-Raclin

Spirale carré
Repost 0
Published by defilsendentelles - dans dentelle dite Torchon
commenter cet article
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 07:12

En Août, la fille d'Annette s'est mariée... Annette s'est donc mise à ses fuseaux et a réalisé les 3 ouvrages suivants :

- une incrustation pour garnir sa propre robe, en dentelle de Cluny de Brioude. Ce modèle du nom de "grand soir" est en réalité un modèle de collier et a été fait en soie d'Alger.

De la dentelle pour un mariage

- Pour  sa fille, Annette a cherché sur Internet un modèle de fleur à piquer dans les cheveux. Elle a finalement créé une seule fleur en points d'esprit et perle entourée de feuilles maintenues par du fil métallique pour donner l'effet de volume, cette création est aussi en soie d'Alger et agrémentée de perles et de plumes.

De la dentelle pour un mariage

- Enfin, Annette a aussi réalisé un mouchoir sur lequel elle a passé beaucoup de temps... En effet, elle a tenu compte du goût de sa fille pour le lilas, le mimosa et le muguet, pour faire ses recherches de patrons de dentelle, mais bien entendu, elle n'a rien trouvé qui réunissait ces trois fleurs. Alors elle a inventé... pour les côtés, elle a travaillé en symétrie un modèle de dentelle danoise et pour les angles, qui ordinairement sont identiques, elle s'est inspiré des trois fleurs choisies.

 
De la dentelle pour un mariage

Le modèle de lilas vient d'une dentelle russe qu'elle a adapté (et beaucoup rétréci) en dentelle de Bayeux

De la dentelle pour un mariage

Le modèle de mimosa vient d'une dentelle australienne qu'elle a aussi adapté et rétréci en dentelle de Bayeux

De la dentelle pour un mariage

Le modèle de muguet vient d'une dentelle de Flandres qu'elle a également adapté en dentelle de Bayeux

De la dentelle pour un mariage

Le quatrième angle est constitué des nouvelles initiales de sa fille en dentelle de Bayeux

De la dentelle pour un mariage

Bien entendu, il y a beaucoup de défauts : ce n'est pas académique, mais c'est unique !

Repost 0
Published by defilsendentelles - dans divers
commenter cet article
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 19:35

Christiane a baptisée sa dernière petite-fille en Juillet. Elle s'est lancée dans la réalisation d'une robe de baptême. Deux années de réalisation ont été nécessaires, surtout pour la dentelle : 430cm de dentelle de Bayeux du modèle "abeilles" à raison d'un cm à l'heure, (interrompues pendant environ huit mois)

Dentelle de Bayeux pour une jolie baptisée

Si Christiane a œuvré pour fabriquer la dentelle, son amie l'a aidée pour la couture de la robe proprement dite. La couture a été plus rapide mais a demandé un temps certain car son amie est perfectionniste et le tissu, de la baptiste de coton, n'est pas non plus, toujours facile à travailler, mais le résultat est là ! MAGNIFIQUE!!

Dentelle de Bayeux pour une jolie baptisée
Dentelle de Bayeux pour une jolie baptisée

Le montage de la dentelle n'a pas toujours été évident notamment lorsqu'il y a des fronces : le col et les manches, lorsqu'il n'y a pas de fronces c'est assez facile bien que faire des points de Paris bien réguliers ... est une affaire bien délicate !!

Dentelle de Bayeux pour une jolie baptisée

Un bonnet coordonné a aussi été conçu avec 95 cm de dentelle. Le patron a prévu une grosse tête donc il a fallu tricher pour qu'il ne cache pas le visage : des fronces sur le dessus et les cotés ont résolu le problème. Mais pas facile de monter la dentelle !!

Dentelle de Bayeux pour une jolie baptisée

Le baptême a eu lieu et la poupette de Christiane était magnifique, celle-ci était très émue lors de la cérémonie.

Voici une photo de la petite baptisée avec sa robe qui lui va à ravir et son bonnet qui lui, tout ravissant qu'il est, semble gêner la petite star...

Dentelle de Bayeux pour une jolie baptisée

Félicitons Christiane pour son superbe travail et son petit top-modèle pour sa candeur !

Repost 0
Published by defilsendentelles - dans dentelle Bayeux
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 06:45

Après la broderie japonaise, Andrée Rob. s'est mise à la dentelle aux fuseaux... voici son premier grand ouvrage, en dentelle au torchon :

Travaux de vacances

Elle a, pour le réaliser, chargé 84 fuseaux de fil coton égyptien et agrémenté de perles.

Travaux de vacances

Madeleine aussi s'est remise à la dentelle au torchon figurative en créant pour une amie ces mouettes

Travaux de vacances

Vous sentez l'air iodé ? Vous entendez leurs cris rauques au-dessus des vagues ?

Repost 0
Published by defilsendentelles - dans dentelle dite Torchon
commenter cet article
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 08:37

Voici aujourd'hui deux médaillons en dentelle de Bayeux, exécutés par Maryvonne.

Médaillons tout ronds !

On peut apprécier la netteté des points qui confère aux ouvrages la légèreté légendaire de la fine dentelle de Bayeux.

Repost 0
Published by defilsendentelles - dans dentelle Bayeux
commenter cet article
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 09:13

Ce nouvel ouvrage réalisé par Nicole M. est en dentelle des Flandres : une lyre accompagnée de notes de musique

La lyre des Flandres

Avec du coton égyptien n°80/2 pour charger ses 92 paires de fuseaux, ainsi que du cordon DMC en 20, Nicole a tenu compte des leçons apprises à Bruges, l'an passé, pour confectionner ce signet musical...

Ça tombe bien, c'est bientôt la fête de la Musique !

Repost 0
Published by defilsendentelles - dans dentelle de Flandre
commenter cet article
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 06:09

Ce joli sac d'un bleu profond a été imaginé par Élisabeth.

Petit sac très chic

Elle en a garni le rabat d'une dentelle russe, faite en coton DMC et agrémenté de perles et sequins.

Petit sac très chic
Repost 0
Published by defilsendentelles - dans divers
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 12:40

C'est mercredi, en ce dernier jour du beau mois de Mai, que les dentellières et brodeuses de notre association se sont rendues à Villedieu-les-Poêles, histoire d'apprendre encore de nouvelles choses...

Tout d'abord, grâce à notre guide du matin : Mélanie, nous avons découvert un peu les origines de cette jolie cité normande. Les quelques hectares de terre qui allaient devenir Villa Dei furent alors donnés par Henri Ier Beauclerc aux chevaliers hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, ordre militaire et religieux connu aujourd'hui sous le nom d'Ordre de Malte. La ville fut longtemps administrée directement par l'ordre et les habitants ne payaient pas d'impôts.

C'est devant la halle au blé que Mélanie nous apprend tout cela, avant de nous engager à la suivre à travers les rues de la bourgade.

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Ce n'est qu'en 1962, qu'on va rajouter à Villedieu la suite de son nom "-les-Poêles", savez-vous pourquoi ? C'est que cette petite ville était le centre de fabrication des poêles à bouillie en cuivre (bouillie de sarrasin, qui constituait l'essentiel de la nourriture des paysans autrefois).

La première étape nous emmène à l'église : L'église Notre-Dame, de style gothique a été érigée à partir du XIIIème siècle et entièrement reconstruit au XVème.

 

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Regardez ce plan ! Étonnant, n'est-ce pas, ce tracé tordu ? Les historiens en cherchent le pourquoi, mais ne sont pas d'accord :

Notre voyage à Villedieu les Poêles

En plus de l'orgue, classé aux Monuments Historiques, nous nous sommes intéressées aux vitraux qui rappellent tous les saints patrons des artisans de la ville. C'est ainsi que nous avons découvert, nous petites dentellières, qu'à Villedieu et sa région, ce n'est pas Jean-François Régis qui nous protège comme en Auvergne, mais la grand-mère de Marie : sainte Émérentiane :

Notre voyage à Villedieu les Poêles
Notre voyage à Villedieu les Poêles

On retrouve sur l'autel dentelle et cuivre "maison", ainsi que sur les fonts baptismaux.

Notre voyage à Villedieu les Poêles
Notre voyage à Villedieu les Poêles

De l'église, nous poursuivons en passant devant la fonderie de cloches si célèbre... jusqu'à la capitale ! Mais ce n'est pas le but de notre visite du jour.

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Mélanie nous emmène à travers ruelles et courettes dans l'histoire de Villedieu : autrefois tout était construit en bois et comme le feu n'est jamais très loin pour travailler le cuivre, les incendies étaient fréquentes et se propageaient allègrement grâce à ces étages en surplomb...

 

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Les ruelles montaient vers la place du marché, toujours encombrée ( d'où le nom "cohue") et descendaient vers la Sienne et le Bief, cours d'eau indispensables à la vie des habitants.

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Cours d'eau au bord desquels se trouvaient les pussoirs.... (les lavoirs)

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Cette cour va retenir notre attention. Mélanie nous explique comment on y vivait, dans celle-ci, comme dans les dizaines autres cours de la ville.

De nombreuses familles y habitaient ; le rez-de-chaussée était réservé aux ateliers des dinandiers. La dinanderie consiste à mettre en forme les métaux en feuille comme le cuivre, le laiton ou encore l'étain au moyen de différents outils dont principalement les marteaux. A l'étage, se trouvaient les logements des familles.

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Voici une photo d'époque montrant que les dinandiers et leur épouse travaillaient à l'extérieur dès que le temps le permettait : l'homme au martelage de ses poêles à bouillie et la femme à son carreau de dentelle.

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Comme dans l'église, le cuivre est partout présent dans la ville, les boutiques etc...

 

Notre voyage à Villedieu les Poêles
Notre voyage à Villedieu les Poêles

La matinée s'achève devant l'Hôtel de ville où Mélanie notre guide nous parle des armes de la ville : Ces armoiries sont une création librement interprétée à partir d'un vestige conservé à la mairie de Villedieu : une clef d'arc en granit armoriée et datée de 1696 provenant sans doute de l'ancienne commanderie.

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Après un repas en bonne compagnie, nous retournons à la "cour du foyer" rejoindre notre nouvelle guide : Virginie.

C'est elle qui nous explique en détail le métier de dinandier depuis la fonte du métal récupéré ( par les marchands ambulants car il n'y a pas de minerai de cuivre en Normandie) et recyclé(ici devant la maquette du foyer)... jusqu'à l'objet fini.

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Nous voilà maintenant dans l'atelier où sont réunis tous les outils du dinandier : d'abord des énormes pinces qui vont servir à découper en disque les feuilles de cuivre de plusieurs millimètres, puis toute une série de marteaux servant à la mise en forme proprement dite par des techniques de roulage, de cintrage, de pliage, d'emboutissage et de rétreinte...

Ces opérations de mise en forme peuvent être précédées ou entrecoupées de traitements thermiques spécifiques ayant pour but de restaurer l'aptitude du métal à la déformation

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Et là, je vous demande, chers lecteurs : "Pourquoi appelle-t-on les habitants de Villedieu-les-Poêles, les Sourdins ?"

C'est qu'ils tapaient toute la journée sur du métal dans des petites cours où le moindre bruit résonnait... ils tapaient à en devenir sourds, ces pauvres dinandiers...

Ils attrapaient aussi de drôles de maladies dues à l'oxyde de cuivre qui leur rendaient les dents, les cheveux.... verts !

Tout cela pour créer ces objets uniques : de la simple poêle à bouillie à la girouette de l'église :

 

Notre voyage à Villedieu les Poêles
Notre voyage à Villedieu les Poêles
Notre voyage à Villedieu les Poêles
Notre voyage à Villedieu les Poêles

A l'étage, dans le logement, on retrouve ces objets magnifiques

Notre voyage à Villedieu les Poêles
Notre voyage à Villedieu les Poêles
Notre voyage à Villedieu les Poêles

On découvre aussi le travail des femmes : pour pouvoir "mettre du beurre dans les épinards", quelques 600 à 700 Sourdines (contre environ 300 dinandiers) travaillaient à leur carreau.

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Et puis, comme elles ne gagnaient "pas gras", elles vendaient aussi leurs cheveux et c'est ainsi qu'à Villedieu-les-Poêles, on trouve de la dentelle aux cheveux... encore une découverte pour nous, dentellières du XXIème siècle.

Notre voyage à Villedieu les Poêles

Merci de votre accueil les Sourdins et Sourdines !

Merci de vos explications Mélanie et Virginie !

A bientôt chers lecteurs...

Repost 0
Published by defilsendentelles - dans divers
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 06:49

C'est Madeleine qui nous régale aujourd'hui de son beau travail : un éventail en dentelle de Cluny tout en soie :

Nouvel éventail en dentelle cluny

Vous pouvez constater qu'elle a déjà trouvé la monture en nacre... Cependant les dimensions ne conviennent pas. Que va-t-elle en faire ? N'y a-t-il pas une collègue dentellière qui aurait besoin d'une monture en nacre ?

Avec ses 158 fuseaux, elle a croisé et tourné ses fils de soie d'Alger écrue.  Elle reconnaît n'avoir eu comme difficulté que le passage du mat à la grille dans certains endroits... C'est que Madeleine commence à être experte en dentelle de Cluny !

Nouvel éventail en dentelle cluny
Repost 0
Published by defilsendentelles - dans dentelle Cluny
commenter cet article