Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De Fils en Dentelles et Broderies
  • De Fils en Dentelles et Broderies
  • : "De Fils en Dentelles", née en 2005 fait découvrir et partager la passion de la dentelle, transmettre le savoir dentellier afin de sauvegarder ce patrimoine culturel : Torchon, Cluny, Danoise, Bayeux, Craponne, Lille.... Nous partageons aussi les passions personnelles de nos adhérentes : cartonnage, broderie traditionnelle, tapisserie à l'aiguille... et broderie Japonaise, ou « Nuido » Ainsi, depuis 2011, notre association se nomme : De fils en Dentelles et Broderies
  • Contact

Nos stages ouverts à tous

    Saison 2016- 2017

Cours au Centre Culturel Paul Eluard

14550 Blainville sur Orne

    Dentelle aux fuseaux

(Torchon, Cluny, Craponne, Danoise,

 Bayeux, Blonde de Caen)

  Mardi : 13H30 - 19H

Mercredi : 14H00 - 17H30

Jeudi : 14H00 - 17H30

 

 Possibilité de stage de 3 jours

dans l’année.

 

 

  Broderie Traditionnelle Japonaise

  Cours bimensuels à l’année :

Vendredi : 13h30 à 16h30 

 

 Stage de Broderie Japonaise « Nuido »

4 jours  Possibilité de fractionner le stage en

    2x2 jours

 Stage d’initiation à la Broderie Japonaise

 3 jours

 Prêt du matériel (métier, aiguille) pendant le stage

Tarifs donnés en nous contactant :

Contactez-nous au 02 31 95 46 13 !

Recherche

Tous à vos agendas !

    "De Fils en Dentelles et Broderies" vous propose des stages de Broderie japonaise.

Il est néanmoins possible de venir toute l'année ! (hors vacances scolaires). Le matin, vous serez seul(e) avec notre professeur et l'après-midi, vous serez intégré(e) au groupe des autres stagiaires. N'hésitez pas à nous téléphoner pour en savoir plus ! 

8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 21:27

Chantal et Claire aussi ont bien travaillé pendant leurs vacances !

Vous aimez la dentelle "Craponne" ? Renseignements pris auprès de la Société d'histoire de la région de craponne en velay : Selon la légende, l'art de la dentelle (qui se pratique en Velay sur un métier appelé carreau) aurait été inventé au 15ème siècle par Isabelle Mamour, qui devait réaliser un somptueux manteau pour la Vierge noire lors du jubilé de Notre-Dame du Puy.

Ce qui est certain, c'est que l'activité dentellière était prospère en Velay aux 17ème et 18ème siècles. Après une période de crise qui suivit la Révolution (guerres, blocus continental...), le renouveau dentellier du 19ème siècle fut impulsé par Théodore Falcon, installé dans les environs de Craponne puis au Puy.

Jusqu'aux années 1930, Craponne était avec Le Puy le plus important centre dentellier du Velay (une centaine de fabricants et de marchands vers 1900).

La dentelle de Craponne, réputée la plus fine, était envoyée dans le monde entier, comme en attestent les livres de comptes des fabricants : Paris, Lyon mais aussi Londres, Vienne, Saint-Pétersbourg et même l'Amérique ou l'Australie. Parmi les commandes de prestige, les établissements Surrel confectionnèrent une aube offerte au Pape Léon XIII et un dessus de lit pour la reine Marie-Amélie du Portugal.


Nos amies, elles aussi savent réaliser des ouvrages somptueux :

Voici celui de Chantal, tout en soie d'Alger, avec un cordonnet en soie du "Ver à soie":
"Les colchiques"

 

C'est un modèle qui ne vient pas des prés (...colchiques dans les prés...  ...), mais de l'Hôtel du Doyen à Brioude. 114 fuseaux ont été nécessaires à sa confection... mais approchons-nous un peu pour admirer les détails :
C'est joli, n'est-ce pas, avec le centre plein ?

Après les colchiques, voici les campanules... C'est Claire qui nous les livre avec cet ouvrage superbe, en Craponne également :

 

"A l'ombre des campanules" est aussi un modèle de l'Hôtel du Doyen à Brioude. Ce napperon ovale est confectionné en lin 60/2 avec un cordon de lin 18/3 et...    devinez combien de fuseaux ???
148 au départ + 18 rajoutés en cours de travail !!!

Claire l'a monté délicatement... admirez les détails :

Mais Claire , passionnée parmi les passionnées, s'est adonné aussi à un ouvrage en dentelle Danoise qu'elle nous a apporté à la rentrée.
C'est le même modèle que Ginette avait réalisé au printemps : voir l'article :
De la Danoise qui pavoise...
Mais Claire a utilisé des couleurs tendres pour remplir ses fleurs et ses feuilles :
Vous avez remarqué , dans ce modèle du Conservatoire de Bayeux, les angles sont différents deux à deux :
Les petits fuseaux de Claire étaient alors chargés de fil de coton égyptien 100/2 ainsi que d'un fil de soie ovale du "Ver à Soie"

Partager cet article

Repost 0
Published by defilsendentelles - dans defilsendentelles
commenter cet article

commentaires

EPIDOTE 04/03/2011 13:43



Bonjour,


Je viens de visiter votre site et je le trouve très intéressant. La dentelle Danoise est magnifique. Mais je ne suis pas habituée à la travailler. On m'a offert un carton de dentelle Danoise
pouvez-vous m'aider!! A voir ce que vous réalisez, c'est tellement beau!!


Je me suis inscrite à votre newsletter et j'ai mis un lien sur mon blog.


Amitiés un bonjour à toutes


 



Meriem 18/10/2009 13:32


Quelles belles pièces !!!!!! CHAPEAU 


beatrice 12/10/2009 12:08


J'aime beaucoup le centre plein des colchiques, qui me fait penser aux monuments gothiques.
Le travail de Claire est superbe, je dirais presque, sans vouloir trop la flatter, "comme d'habitude".
Beaucoup de travail pour ce beau parterre de campanules.


maryse 10/10/2009 16:11


Ils sont superbes, tous les uns comme les autres. J'ai tout de meme une preference pour la Danoise.
Bon week end.


Jos 10/10/2009 15:04


SOMPTUEUX!!!! C'est le mot.... Félicitationssssss à Chantel et Claire, merci à Annette pour ce joli reportage. Bisous à vous toutes @+ Jos